Le Sussex Spaniel

Pour bien commencer l'année et pour continuer dans la série des spaniels, je vous propose une seconde  "Race du Mois" en janvier. Il y a très très longtemps que j'avais envie de vous parler du Sussex Spaniel. Il y a maintenant une dizaine d'années, une de mes amies possédait une petite chienne que j'aimais beaucoup car elle était douce et adorable. Je ne connaissais pas bien la race aussi ai-je demandé à Marie Luciani de venir nous éclairer sur ce chien rare et ô combien attachant. Elle s'est prêtée au jeu merveilleusement. Je suis vraiment content de publier cet article :

 

Le Sussex Spaniel


 

Emmett Brown du Mas tchou Pitchoum, Dixie de la Ferme Dranseb, Awai de la Ferme Dranseb.


Historique :

Originaire du sud de l’Angleterre dans le comté du Sussex, c’est à Roshill Park, que la race fut sélectionnée dès la fin du 18 ème siècle. L’un de ses promoteurs était Sire Campbell Newington qui pendant plus d’un demi siècle éleva sous l’affixe Rosehill. Le Sussex spaniel a été officiellement reconnu en 1885.
Mais la race fut victime, des deux guerres mondiales si bien qu’il ne restait plus que 5 sujets en Angleterre. Dans les années 50 tout est presque à refaire. Grâce à la volonté d’une poignée de passionnés et en utilisant la retrempe avec des Field Spaniels et des Clumber Spaniels la sélection repart.

 

Emmett Brown et sa fille Huili-huili.


Portrait :

Le Sussex Spaniel est sans conteste  l’original de la famille des Spaniels !
Avec sa taille réduite mais sa forte corpulence ( 38 à 41 cm et 23kg) à mi-chemin entre celle d’un Cocker et d’un Clumber.
Sa robe de couleur foie et doré est unique, et il se déplace avec un dandinement prononcé et caractéristique.

Le crâne est large, à l’occiput développé, est modérément bombé entre les oreilles. Le stop est prononcé. La truffe, large, aux narines bien ouvertes, est de couleurs foie. Les mâchoires, fortes, et articulées en ciseaux Les yeux, noisette, sont assez grands. Les oreilles, épaisses, en formes de lobe, pendent contre la tête .Le cou, fort et un peu arqué .Les antérieurs sont assez courts. La poitrine  est profonde ; le dos et les reins sont musclés. Le fouet, attaché bas, jamais porté au dessus de la ligne de dos, couvert de poils écourté ou non. Le poil, abondant, plat ou légèrement ondulé avec un sous poil important. Bien frangé sur les pattes, il forme un jabot recouvrant la poitrine.

 

Emmett Brown duMas Tchou Pitchoum (prod :Melle Schuehmacher)

 

Le Sussex au quotidien :

C’est un chien toujours joyeux, content de tout qui a une admiration totale pour son maître. Il n’est pas têtu, il souhaite faire plaisir. Le sussex est aussi un véritable clown, du fait quand il est content ou qu’il a fait une bêtise,  il arrive en se dandinent et en souriant. La solitude n’est pas son fort il a besoin de vivre en famille. Il peut être timide vis-à-vis des étrangers (surtout chez les femelles). Très calme à l’intérieur, c’est un chien qui dort beaucoup tout de même, à l’extérieur c’est tout le contraire il est très actif, adorant les ballades et les baignades. Avec un sussex on peut pratiquer la chasse, l’agility, le pistage, la recherche utilitaire, le cavage.

 

Chiots sussex spaniel à 7 semaines Sunke Wakan Huili-huili et Hello (propriétaire Mr Herder Allemagne)


Position préférée du sussex…




Santé et entretien :

Coté santé, c’est un chien très rustique, toutefois il y a des sujets sensibles au niveau de la peau (allergies à la poussière, aux piqûres des puces et de moustiques.) Pour l’entretient un brossage du corps et un démêlage des oreilles et des franges sera effectué un fois par semaine. Ainsi qu’un nettoyage des yeux et des oreilles.

 

Sunke Wakan Hornette (prop : Famille Henriot)



STANDARD : SUSSEX SPANIEL


Standard FCI N° 127 / 19.05.2009 / F
TRADUCTION : Prof. R. Triquet.

ORIGINE : Grande Bretagne.

DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D'ORIGINE EN VIGUEUR : 26.03.2009.

UTILISATION : Chien leveur de gibier

CLASSIFICATION F.C.I. :

Groupe 8 - Chiens rapporteurs de gibier, chiens leveurs de gibier et chiens d'eau.
Section 2 - Chiens leveurs de gibier.
Avec épreuve de travail.

ASPECT GENERAL :

Massif, solidement construit, actif, énergique. Le mouvement caractéristique diffère de celui de tous les autres Spaniels, le Sussex Spaniel roulant nettement dans ses allures.

COMPORTEMENT / CARACTERE :

Aptitude naturelle au travail; donne de la voix en action dans le couvert épais. Bonne nature; agressivité à proscrire.

TETE :

La tête est bien proportionnée.
REGION CRANIENNE :
- Crâne : Il est large et présente une courbe modérée d'une oreille à l'autre. Il n'est ni plat ni en dôme. Il présente une dépression centrale. Les sourcils sont froncés. L'occiput est bien marqué, mais pas en pointe.
- Stop : Prononcé.
REGION FACIALE :
- Truffe : Elle est de couleur marron; les narines sont bien développées.
- Mâchoires/dents : Les mâchoires sont fortes et présentent un articulé en ciseaux parfait, régulier et complet, c'est-à-dire que les incisives supérieures recouvrent les inférieures dans un contact étroit et sont implantées bien d'équerre par rapport aux mâchoires.
- Yeux : De couleur noisette, assez grands, pas proéminents; expression douce; conjonctive peu visible.
- Oreilles : Epaisses, assez grandes, en forme de lobe, attachées modérément bas, juste au-dessus du niveau des yeux. Elles sont disposées contre la tête.

COU :

Long, fort et légèrement galbé, ne portant pas la tête très au-dessus du niveau du dos. Fanon léger, mais jabot bien marqué.

CORPS :

Tout le tronc est fort et horizontal, du garrot aux hanches, sans que les flancs soient marqués.
- Dos et rein : Bien développés et musclés en largeur et en épaisseur.
- Poitrine : Bien descendue et bien développée. Elle n'est pas trop ronde ni trop large. Les dernières côtes doivent être bien descendues.

QUEUE :

Auparavant la coutume était d'écourter la queue.
- Queue coupée : Attachée bas et jamais portée au dessus du niveau du dos. Animée d'un mouvement vif. Selon la coutume, la queue est écourtée à une longueur de 13 à 18 cm (5-7 pouces).
- Queue non coupée : Attachée bas, de longueur moyenne et pas portée au dessus du niveau du dos. Elle doit s'effiler graduellement vers l'extrémité et être modérément frangée.

MEMBRES :

MEMBRES ANTERIEURS :
Les antérieurs sont plutôt courts et forts.
- Epaules : Obliques et bien dégagées.
- Bras : Musclés, pourvus d'une bonne ossature.
- Carpes : Bien développés et solides
- Métacarpes : Courts et pourvus d'une bonne ossature.
MEMBRES POSTERIEURS:
Les membres postérieurs sont courts et forts et ils ont une bonne ossature. Ils ne paraissent pas plus courts que les antérieurs et ne présentent pas des angulations exagérées.
- Cuisses : Musclées et pourvues d'une ossature solide.
- Jarrets : Gros et forts.
PIEDS :
Ronds, pourvus de bons coussinets, bien fournis de poils entre les doigts.

ALLURES :

Mouvement dégagé à l'avant comme à l'arrière, avec un roulis caractéristique.

ROBE :

POIL : Abondant et plat, sans aucune tendance à boucler. Sous-poil très fourni pour résister aux intempéries. Les oreilles sont couvertes d'un poil doux, ondulé mais pas trop abondant. Membres antérieurs et postérieurs modérément bien frangés. La queue est couverte d'un poil dense, mais sans franges.
COULEUR: Marron (foie) doré intense, le poil passant au doré à l'extrémité; le doré domine. Le marron foncé ou la couleur puce sont indésirables.

TAILLE ET POIDS:

Hauteur au garrot idéale : 38 à 41 cm (15-16 pouces).
Poids : Approximativement 50 livres anglaises (23 kg).

DEFAUTS :

Tout écart par rapport à ce qui précède doit être considéré comme un défaut qui sera pénalisé en fonction de sa gravité et de ses conséquences sur la santé et le bien-être du chien.

Tout chien présentant de façon évidente des anomalies d'ordre physique ou comportemental sera disqualifié.

N.B. : Les mâles doivent avoir deux testicules d'aspect normal complètement descendus dans le scrotum.


Le sussex et moi :

La première fois que j’ai vu un sussex, ce fut en1997 lors de l’exposition à Cruft. Je suis tombée sous le charme de ce physique et ce regard… Je m’était promis devenir propriétaire d’un sussex. Le temps passa et enfin j’ai pu envisager son acquisition. Un an de recherche et d’attente pour obtenir ma première sussex. Dixie de la Ferme Dranseb (Mr et Mme Varnier) arriva à la maison en 2008 à l’age de 7 mois.
Puis Mme Schumacher (Du Château Ripaille) me confia, en 2010 un jeune male de 7 mois Emmett Brown Du Mas Tchou Pitchoum. Puis en 2011 je fit l’acquisition de Awai de la Ferme Dranseb une femelle.
En 2012 deux portées ont vu le jour à l’élévage. De ces deux portées j’ai garder  deux femelles Sunke Wakan Huili-Huili et Sunke Wakan H’ada Monroe.
Mon but est d’essayer de maintenir les effectifs de la race plus que réduit. En effet en 2003 le Kennel Club Britannique a déclaré, le Sussex Spaniel en voie de disparition :56 sujets ont été enregistrés en 2008 dans son pays natal. En France depuis 2008 il y a eu seulement 38 naissances dont aucunes en 2011.
Nous ne sommes que 5 éleveurs en France.
Mais pour pouvoir maintenir la race, je prévois des mariages avec des étalons à l’étranger et d’importer des sujets, afin d’apporter du sang neuf pour disposer d’un pool génétique un peu plus large, car en France nous commençons à être réduit génétiquement.
Je participe à des expositions canines pour faire découvrir le Sussex au public et je travaille actuellement ma jeune femelle H’Ada Monroe en pistage FCI.
Le Sussex Spaniel est un formidable compagnon, qui ne mérite pas de disparaître.
Pour pouvoir acquérir un Sussex il faut être patient, la demande étant plus forte que les naissances.

 

Sunke Wakan Huili-Huili qui prend la relève des expositions et Sunke Wakan H’ada Monroe qui travaille en pistage FCI.






26/01/2013
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres