Le Teckel

 

Le Teckel est une race qui comporte plusieurs variétés qui composent à elles-seules, le 4ème groupe. Poil court, poil long ou dur, standard, nain ou kaninchen, difficile de s'y retrouver. J'ai donc demandé à Estelle Gaudiez qui élève des nains à poil dur avec passion et compétence, de venir nous présenter cette race passionnante. J'ai eu l'occasion d'approcher plusieurs teckels il y a quelques années et j'ai trouvé leur bouille adorable. J'ai donc très envie d'en savoir plus. Voici donc le(s) Teckel(s).

 

Le Teckel

 

 

Caractéristiques générales

 

Le Teckel est un chien près de terre, aux membres courts, long de corps tout en restant compact et très musclé. Son port de tête est hardi et altier, son expression attentive. La longueur du corps doit s'accorder harmonieusement avec la hauteur au garot.
 D'un naturel aimable, ni peureux ni agressif, au caractère équilibré, c'est un chien de chasse passionné, persévérant, vif et fin de nez.
Tout semble aller par trois chez le Teckel, trois variétés de tailles, standard, nain et kaninchen et trois variétés de poil, dur, long et ras (respectivement photo 1, 2 et 3 ci-contre).
Le pelage du Teckel à poil dur est régulier sur tout le corps. Il forme une barbiche et des sourcils en broussaille qui lui donnent souvent l'air sévère Les poils soyeux, doux, lisses et brillants du Teckel à poil long sont plus longs sous le cou, sur le dessous du corps, les oreilles, l'arrière des pattes et sur le dessous de la queue. Ceux du Teckel à poil ras doivent être courts, épais, brillants et près du corps.
Le poil ras et le poil long sont généralement unicolores (rouge) ou bicolores (noir et feu) et plus rarement arlequin (fond de robe brun clair, gris clair ou blanc avec des taches inégales de couleur brun foncé, jaune, jaune- rouge ou noir). Le poil dur se présente sous deux robes bicolores (noir et feu ou sanglier). Dans les trois poils, il existe une variété dite chocolat relativement rare.
Poids : le Kaninchen pèse environ 3,5 kg, le Nain environ 4 kg et le Standard moins de 9 kg. Pour ce qui concerne la hauteur, la proportion idéale est de 1/3 entre le sol et le point le plus bas de la poitrine et 2/3 entre ce point et le garrot.



Historique

Sous l'appellation « Dachshund » (chien de blaireau), le Teckel est présent en Allemagne dès le MoyenAge. Il descend d'une forme bassette de chien courant germanique, avec un ajout de Pinscher. La plus ancienne variété est le poil ras. Le poil long est créé au XVI le siècle par croisement avec des épagneuls qui vont lui apporter la douceur de leur caractère. Le Teckel à poil dur, créé à la fin du XIXe siècle, serait issu du croisement entre le Teckel à poil ras, le Schnauzer, le Dandie Dinmont Terrier et peut-être le Scottish Terrier. Les variétés nains et kaninchens sont plus récentes. Le premier standard est rédigé en 1879. Le Deutscher Teckel Club est créé en 1888.


Caractère et Education

Si le Teckel est devenu aujourd'hui un chien de compagnie, il ne faut pas oublier que c'est d'abord un chien de chasse polyvalent, à la fois terrier, broussailleur, chien courant, chien de recherche au sang. Il est courageux et déterminé, que ce soit face à un sanglier ou à un puant.
Poil ras, dur ou long, ils sont tous trois énergiques, joueurs et malicieux.
• Le Teckel à poil ras tendre et malicieux est souvent exclusif. Il fera le bonheur d'une personne seule.
• Le Teckel à poil long est le plus doux et le plus câlin. C'est essentiellement un chien de compagnie.
• Le Teckel à poil dur est le plus volontaire, il a un caractère de Terrier ! C'est la variété la plus utilisée pour la chasse.
Robuste, courageux, endurant, affectueux et gai avec son maître, il est possessif et peut se montrer jaloux. Aboyeur, c'est un bon chien de garde avertisseur. Il est en général distant avec les étrangers, réservant son affection aux siens. Il s'entend bien avec les chats et chiens de la maison. Dominant envers ses congénères, il n'est jamais impressionné par la taille d'un adversaire.
Avec son caractère bien trempé, le Teckel doit recevoir, dès son plus jeune âge, une éducation ferme mais avec douceur, comme celle donnée par la méthode naturelle.

Alimentation et Santé

L'alimentation industrielle met à la disposition des possesseurs de chiens des spécialités adaptées au poids, à la taille et à l'âge du chien. Elle propose également des aliments correspondant au niveau d'activité physique de chaque chien et à son état de santé.
Le vétérinaire peut conseiller de ne donner qu'un seul repas (le soir) ou deux (un léger le matin et un plus copieux le soir) et rien entre les repas. La ration du chien doit être distribuée aux mêmes heures et au même endroit en le faisant manger seul dans un lieu isolé et calme de la maison, après ses maîtres.
L'eau est très importante, elle doit toujours être disponible. En cas de consommation excessive il est conseillé de consulter son vétérinaire.

Santé et entretien : le Teckel n'a qu'une faiblesse : la colonne vertébrale. Pour prévenir l'apparition de hernies discales, il faut lui éviter tout embonpoint et lui épargner des fréquentes montées d'escaliers en particulier pendant sa période de croissance.
Le poil long nécessite un brossage quotidien, et le poil dur demande un brossage régulier et une épilation des poils superflus pour les chiens d'exposition.

Vivre en ville

Le Teckel s'adapte bien à la ville, notamment le poil long, mais l'exercice est indispensable à son équilibre. C'est un sportif qui doit pouvoir se dépenser suffisamment pour rester sage à la maison.

Source : Société Centrale Canine
Complément d’informations : Club des Amateurs de Teckel


Les teckels nains et nous.

Fille de chasseur, il était naturel que ma route croise un jour un teckel. C’est Mickey (dit Mimi) teckel standard à poil dur qui c’est présenté un jour du printemps 1995 à l’âge de 3 mois. Mon père chassait principalement le gros gibier et utilisait son chien pour débusquer les sangliers ou pour la recherche au sang. A la maison, Mimi passait ses soirées sur le canapé, lové sur les genoux de ma mère. Mimi était, comme tous les teckels, très expressif, joueur, boudeur, un peu cabochard et surtout très affectueux. Un vrai clown ! Plus que tout autre, il était devenu le chien de la famille et le compagnon privilégié de ma mère.
Ce fut un véritable déchirement lorsqu’il disparut dans un accident de chasse à l’automne 2001. C’est à ce moment là que je me suis dit que lorsque j’aurais un chien, ce serait un teckel à poil dur.
Virgule est arrivée chez moi alors que je vivais en appartement et que je ne voulais pas de chien. Je la croise au détour d’une foire en septembre 2004 et j’en tombe immédiatement amoureuse. Avec une volonté de fer, je craque !
Tout de suite je l’ai emmenée partout avec moi et surtout soigner mes chevaux tous les jours. Ensuite elle m’a accompagné bien volontiers en balade à cheval, à chercher les traces des animaux sauvages, à visiter les cours de ferme, à revenir la queue entre les jambes poursuivie par quelques chiens bergers…. Elle me suivait au pied de mon cheval, marchait au bord de la route et s’arrêtait au carrefour, un vrai bonheur !
Puis j’ai voulu lui faire faire une portée, je me suis mise en quête du meilleur parti. Mais Virgule n’était pas une fille facile ! Elle refusa systématiquement tous les fils de bonne famille que je lui présentais, par contre, elle aurait bien fait des galipettes avec le chien du voisin. En épluchant les petites annonces, je tombe sur Alf qui souhaitait changer de famille. Nous l’adoptons. Virgule joue avec. Et voilà le début de notre élevage !
Arriverons ensuite Fyla, Gixy et Féli, Finger et Gaspard.

 

Album Photo :

 

 

Alf et Finger

 

 

Frimousse et Gipsy

 

 

Gaspard

 

Mickey

 

Virgule

 

Chiots

 







27/09/2012
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres