Edito

 

Bonjour à tous,

 

C'est une année qui commence sur les chapeaux de roues pour moi et pour "l'équipe canine" de Cynopassion. En effet, après une longue absence en début de mois, et une double exposition, mais nous en avons déjà abondamment parlé, j'essaye de faire en sorte que janvier ne soit pas pour mes visiteurs un mois creux.

 

Je dois dire que vous m'y aidez bien car vraiment, c'est une aide précieuse que vous m'apportez pour faire vivre mon blog en m'envoyant des petits mots et des photos. Je suis toujours très étonné du nombre de visiteurs qui viennent chaque jour lire les articles, feuilleter les pages. Ce qui avait commencé comme un petit journal intime de la vie de mes chiens et de ceux de ma famille s'avère devenir un lieu de rencontres entre passionnés de cynophilie. J'en suis absolument ravi.

 

Certains d'entre-vous m'ont écrit en me demandant où je trouvais le temps et l'énergie de construire, mois après mois les mises à jour. Je ne sais pas, je suis passionné et j'aime partager, à partir de là, c'est facile de s'y mettre même lorsque je suis occupé par ailleurs et même quand je suis fatigué. Ca ne me demande aucun effort particulier. Juste un peu d'investissement bien agréable.

 

Chaque mois, une, voire deux, races sont mises à l'honneur mais je ne fais que la mise en page, ce sont d'autres passionnés qui fournissent un travail formidable. Parfois je partage l'intérêt que j'ai pour une race ou l'autre mais souvent, je les découvre avec vous et je suis le premier lecteur. C'est un vrai plaisir.

 

Voilà, ce petit édito n'avait pour but que de vous remercier de votre fidélité de lecteurs mais aussi de participants. Je ne veux pas citer tous ceux qui envoient des articles et des photos régulièrement car j'aurais peur d'en oublier mais vraiment sachez que je vous suis vraiment reconnaissant.

 

A bientôt pour de nouvelles aventures cynophiles.



25/01/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 12 autres membres